Emmanuel Center 

Learn English German French Latin Italian Portuguese Modern Greek Spanish Catalan Swedish Chinese Arabic Classical Greek Ancient Greek

Stephen


Member
Joined Apr 1 2009
Actions
Send a Message
Add as Friend
Flag as Inappropriate
General Info

MALE
Avon
Site Memberships

Emmanuel Center of Foreign Languages

Recent Activity
About Me
I like to always discover new mountains.:)

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

You must be a member to comment on this page. Sign In or Register

11 Comments

Reply Stephen
8:45 AM on June 2, 2009 
Green Bird is a Japanese association that exists in many big cities in Japan and Europe. The members meet each month in a tourist area and spend an hour cleaning it by picking up litter. Saturday, it was the Eiffel Tower's turn. The idea is not to make the streets sparkle, but rather to inspire residents and tourists to not dirty the city. At that moment, it worked: passers-by as well as François Dagnaud, Socialist party deputy to the mayor of Paris, gave them a hand. It remains to be seen whether Avenue Gustave Eiffel stays as clean in the days to come.
Reply Stephen
8:44 AM on June 2, 2009 
An American association is also making progress. Carrotmob aims to use everyday purchases by ordinary people to effect change in businesses. As a group, the members make their purchases only in stores that promise to put environmental improvements into place (a sort of reverse boycott), and so have an almost immediate impact on the city and the environment. Born in San Francisco, Carrotmob now exists in other American cities and in several countries, including France. The first French event will take place this week in Bordeaux.
Reply Stephen
8:44 AM on June 2, 2009 
Une association américaine fait aussi des progrès. Carrotmob (foule de carottes) vise à utiliser les achats quotidiens des individus ordinaires pour effectuer des changements dans les entreprises. Travaillant en groupe, les membres font leurs achats seulement dans les magasins qui promettent de mettre en place des améliorations environnementales (une sorte de boycottage à l'envers), et ont du coup un impact presque immédiat sur la ville et l'environnement. Née à San Francisco, l'association Carrotmob existe actuellement dans d'autres villes américaines et dans plusieurs pays, dont la France. Le premier évènement français aura lieu cette semaine à Bordeaux.
Reply Stephen
8:41 AM on June 2, 2009 
Green Bird (oiseau vert) est une association japonaise qui est présente dans beaucoup de grandes villes au Japon et en Europe. Les membres se réunissent chaque mois dans un quartier touristique et passent une heure à le nettoyer en ramassant les détritus. Samedi, c'était le tour de la tour Eiffel. L'idée n'est pas de faire briller les rues, mais plutôt d'inspirer les résidents et les touristes à ne pas salir la ville. À ce moment-là, ça a marché : des passants aussi bien que François Dagnaud, l'adjoint PS au maire de Paris, leur ont donné un coup de main. Reste à voir si l'avenue Gustave Eiffel restera aussi propre dans les jours à venir.
Reply Stephen
6:48 AM on April 23, 2009 
À l?heure d?Internet, « apprendre » passe plus souvent par « savoir chercher » que par « se souvenir ». La mémoire du web est infinie et libère notre esprit qui se retrouve alors en capacité de réaliser des choses beaucoup plus intéressantes. Toujours grâce aux outils numériques, l?apprentissage se trouve considérablement facilité par les outils permettant l?agrégation, la structuration et le classement des contenus.
Reply Stephen
6:47 AM on April 23, 2009 
Mais l?apprentissage contient en lui-même une dimension qui augmente fortement le sentiment d?efficacité personnelle et permet, tout simplement, de se sentir « plus humain », tout à la fois unique et membre de la grande communauté créatrice d?innombrables valeurs.

À condition, toutefois, que les apprentissages socialement valorisés coïncident avec les capacités et les aspirations de ceux qui apprennent. À condition, surtout, de ne pas partir sans repères dans les apprentissage, tel un papillon aveugle se cognant contre la lampe jusqu?à en mourir. On peut mourir, symboliquement, de ne pas être admis au banquet de ceux qui savent apprendre.
Reply Stephen
6:46 AM on April 23, 2009 
Et dans les salles des profs, on entend souvent maugréer contre ces jeunes « paresseux », qui ne veulent plus faire le moindre effort pour apprendre.

Les jeunes seraient-ils, encore plus que les adultes, rétifs au savoir ? Certainement pas. Mais l?envie de savoir ne se confond pas avec l?envie d?apprendre. Et les outils numériques ont considérablement facilité l'accès aux savoirs de toutes sortes, apparemment sans nécessité de passer par un long processus d?apprentissage, aux résultats non garantis.

La démarche de savoir sans apprendre ne répond t-elle pas à un double souci d?économie d?une part (parvenir le plus vite et avec le moins d?investissement possible au résultat recherché), de sécurité d?autre part (ne pas risquer de se voir en échec) ? En ce sens, elle n?est pas critiquable, elle témoigne plutôt d?une attitude responsable et prudente.
Reply Stephen
6:36 AM on April 23, 2009 
Envie de savoir, envie d'apprendre.

« Apprendre sans effort » : la formule fleurit sur Internet, puissant argument pour vous vendre des cours de langue, mais aussi des régimes amaigrissants, et toutes sortes de recettes de développement personnel.

Si l?on se rend sur les forums, la question revient, insistante, dans ce genre de formulation : « Connaissez-vous des cours de (néerlandais, maths, anglais?), qui permettent d?apprendre facilement » ?
Reply Stephen
6:59 PM on April 2, 2009 
Surround yourself with German: make German labels for your furniture, appliances, and walls; buy or create German posters; and use a German calendar.


German first

Make German the first thing you see when you connect to the internet. Set something German as your internet browser's home page.
Reply Stephen
6:50 PM on April 2, 2009 
Daily practice is a must, as it is only by practicing and using your English or French that you will be able to retain what you've learned and, eventually, develop fluency. Aside from the obvious ways to practice, like speaking up in class and reading books, there are a number of ways you can incorporate learning language into your daily life.

The basic premise behind this article is to use it whenever and wherever you can. Some of these ideas might sound silly, but the point is just to show you how you can easily introduce your foreign language into everyday situations. Thinking about German every day will help you learn how to think in German, which is a key element of fluency.
Reply Stephen
6:30 PM on April 2, 2009 
Quotations: French English ...

L'arbre, comme l'homme, s'affine en sociéte.
Henry BORDEAUX
Trees, like men, become more refined in society.