Emmanuel Center 

Learn English German French Latin Italian Portuguese Modern Greek Spanish Catalan Swedish Chinese Arabic Classical Greek Ancient Greek

Enseignement Online.

Posted by Martina on June 19, 2009 at 12:10 PM

Diplôme Français langue étrangère «sciences du langage» spécialité «Fle»

Description du programme

• Ce cursus permet de se préparer à enseigner le français à des publics non francophones en France comme à l’étranger. Il permet également à des enseignants de Fle en activité, de remettre à jour leurs connaissances (possibilité d'inscription sans intention de passer le diplôme).

Conditions d’accès :

Aucune.

• Une formation initiale de référence : les cours sont conçus par des professeurs de l’université, spécialistes dans les différents domaines de la discipline.

• Un parcours complet et progressif :

• Une approche guidée et dynamique : de nombreuses activités pour comprendre et s’approprier les concepts, faire le point, mettre en œuvre les démarches, prolonger la réflexion…

Services d’accompagnement :

échanges avec un tuteur en cas de difficulté de compréhension, d’organisation ;

des activités ou des devoirs d’entraînement à soumettre aux enseignants et des conseils personnalisés.

Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

You must be a member to comment on this page. Sign In or Register

3 Comments

Reply Ginger38
8:42 AM on September 6, 2009 
Cours en ligne gratuit pour créer des ressources éducatives libres.
Peer to Peer University et la Fondation Mozilla pour l?éducation proposent un séminaire de six semaines de cours autour de l?Open Education. Le séminaire s?est déroulé sur les mois d?avril et mai 2009, mais tous les contenus sont bien sûr en accès libre sur le web.
L?éducation fait partie des biens communs, car elle relève de l?intérêt général et justifie une protection. Mais force est de constater que les ressources et espaces d?apprentissage, ainsi que les matériels associés, ont une valeur marchande bien réelle, au risque parfois d?interdire l?accès au savoir à des millions de personnes, avec ou sans Internet.
L?initiative CCLearn vise précisément à garantir, par l?adjonction d?une licence spécifique, l?accès libre et gratuit aux ressources d?apprentissage dont les auteurs définissent les conditions de circulation. Mozilla, pour sa part, est un poids lourd du mouvement libre, grâce à son navigateur Firefox et à son serveur de messagerie Thunderbird, qui viennent concurrencer quelques-unes des applications phares de Microsoft. Quant à P2PU, elle propose une collection de cours en format libre et en accès libre, de niveau universitaire.
Ces trois acteurs emblématiques se sont associés pour proposer un séminaire de 6 semaines consacré à « l?Open Education ». Il s?adresse à des enseignants et producteurs de ressources pédagogiques, qui travaillent sur des études de cas, suivent des enseignements sur les licences libres, les logiciels ouverts et les pratiques d?évaluation par les pairs. Ils ont également la possibilité de travailler sur leurs propres prototypes de ressources.
Le séminaire est maintenant quasiment terminé? Mais, fort heureusement, toutes les ressources (en anglais) proposées et produites sont en ligne. Diigo, Delicious, Twitter, Pageflakes? sont les outils utilisés pour la mise en commun des signets et des réflexions. De nombreux fichiers audio nous font partager les cours et moments d?échanges. Les diaporamas sont collectés sur Slideshare. Enfin, des gabarits de pages sont proposés, et utilisables par tous.
Une mine de ressources pour tous ceux qui souhaitent participer à l?enrichissement des ressources pédagogiques libres, et créer ainsi de la richesse collective.
Reply Ginger38
5:14 PM on September 7, 2009 
Bien démarrer sa carrière - Inutile de le nier : l'insertion professionnelle des jeunes diplômés en cette rentrée 2009 sera plus difficile. Sans surprise, la crise actuelle complique une situation déjà pas facile en temps normal pour cette catégorie de candidats. Manque d'expérience, manque d'assurance, manque de relations... l'univers professionnel n'est pas tendre pour les plus jeunes même bien formés. Mais difficile ne veut pas dire impossible : alors comment tirer son épingle du jeu face à un recruteur ? Sur quels arguments appuyer sa candidature ?
Reply Martina
4:38 AM on April 8, 2010 
L'esprit du jeu

Apprendre en s'amusant. Jouer, au point d'oublier que l'on apprend. Rêve de tout étudiant accablé par le trop-plein de sérieux et d'ennui des heures de classe. Rêve dont se sont emparé tous les marchands de jeux éducatifs, pédagogique, de formation. Voici le grand retour des jeux dans la sphère éducative. On les qualifie de "sérieux", mais sont-ils si différents des jeux d'amusement?

Un jeu est bon ou mauvais, avant d'être éducatif ou ludique.
Un bon jeu favorise l'immersion et l'engagement des participants. Rien de pire que de jouer avec une personne qui ne semble pas prête à risquer le meilleur d'elle-même dans la partie. Rien de pire non plus que de jouer avec celui qu'on qualifie de "mauvais joueur", qui n'accepte pas de perdre. Jouer implique d'être sûr de gagner et de savoir perdre, avec élégance.

Car l'esprit du jeu réside dans cette frivolité essentielle, qui transforme tout succès en avantage pour la vie, et cantonne les erreurs, voire les défaites, à son seul espace. Ceux qui ne parvienne pas à oublier leur performance après la fin de la partie ne savent pas jouer.

Est-ce parce qu'il est fondamentalement frivole que le jeu a vu se réduire sa place dans l'espace éducatif des pays latins ? L'éducation serait-elle chose trop sérieuse pour pouvoir être abordée comme un jeu ? Ce serait assimilier un peu vite le jeu à l'amusement gratuit, et l'apprentissage à l'austérité nécessaire. Le jeu ne s'oppose pas à l'apprentissage, mais au travail; opposer jeu et éducation, c'est associer éducation et travail. Glissement qui ouvre la porte à des notions telles que la productivité, la responsabilité en toutes circonstances, l'absence de droit à l'erreur.

Plaisir d'apprendre, plaisir de jouer. N'y a t-il pas là des parallèles séduisants à effectuer ? Les pays anglo-saxons et du nord de l'Europe utilisent volontiers le jeu en éducation et en formation. Les établissements scolaires et de formation de ces pays seraient-ils moins "sérieux" et crédibles que ceux des pays latins ? Evidemment non. Notre rapport au jeu d'apprentissage varie en fonction de la culture éducative dans laquelle nous baignons.

Et vous, jouez-vous pour apprendre et travailler ?
L'univers clos du jeu autorise toutes les hardiesses et prises de risque et qu'importe si l'on perd, l'essentiel étant d'avoir participé, d'avoir cru à la victoire et d'avoir envie de recommencer.